A B Sport, l’équipementier marocain qui s’exporte en Afrique

La société a signé un contrat de sponsoring d’une durée de deux ans avec la sélection mauritanienne. Elle équipe déjà des clubs de sport au Maroc, en Europe et en Afrique.

L’information mérite qu’on s’y attarde. Dans le sillage de la CAN 2019, qui débutera le 21 juin en Egypte, la sélection nationale mauritanienne sera habillée par un équipementier marocain, en l’occurrence A B Sport, créée en 2017. Basée à Tanger, cette jeune entreprise a eu, selon Bassam El Akkil, son directeur général, l’idée de prendre l’initiative de contacter la fédération de football du pays voisin. «Le résultat est positif. Nous serons l’équipementier de cette équipe avec laquelle nous lie désormais un contrat de sponsoring de deux ans, renouvelables. L’idée d’entrer en contact avec la fédération mauritanienne s’est avérée bonne. Cela dit, c’est la première sélection nationale de football que nous équipons», souligne le jeune responsable.

Nature du contrat oblige, «A B Sport ne touchera évidemment pas une contrepartie financière pour habiller l’équipe mauritanienne. L’objectif de ce nouveau partenariat sera donc de donner plus de visibilité aux produits de l’entreprise tangéroise». Cela dit, à voir la couverture médiatique de ce contrat, une grande partie du pari est déjà gagnée, bien que M. El Akkil se désole de ne pas pouvoir donner suite à d’autres demandes similaires provenant d’Afrique. «Par manque de budget», précise-t-il.

Un portefeuille clients déjà bien fourni

En Afrique, A B Sport est déjà introduite. Elle a équipé le club ivoirien de Williamsville AC qui a joué la Ligue des champions en 2018. Une référence non négligeable qui aura sans aucun doute un impact très positif sur l’expansion continentale de cette société purement locale.

Au Maroc, A B Sport équipe déjà les sections de basket-ball et volleyball du club tangérois Ittihad, en plus d’autres sections similaires de clubs nationaux. Elle a même fourni l’équipe nationale de volley-ball pendant une période de trois ans. Ce ciblage du volley-ball lui a permis de décrocher des contrats avec des équipes professionnelles en Suisse et en France. En Espagne, ce sont plutôt des clubs de football amateurs qui portent les maillots A B Sport. Mais c’est au Maroc que l’on peut voir des équipes de football pro, comme le Wydad de Fès lors de la dernière Coupe du Trône, ou le club de Khémis Zemamra, promu cette année en première division, porter le logo de l’entreprise marocaine. Quoi qu’il en soit, Bassam El Akkil préfère rester sobre. Pour cause, outre le manque de moyens financiers, le projet A B Sport est porté par une équipe jeune, «avec une moyenne d’âge de 27 ans», dit-il.