Tsunami: BMCE construit un orphelinat à  Phuket

Le 26 décembre dernier, le gigantesque tsunami parti de Sumatra a ravagé l’Asie du Sud-Est et déferlé dans tout l’Océan indien.

Le 26 décembre dernier, le gigantesque tsunami parti de Sumatra a ravagé l’Asie du Sud-Est et déferlé dans tout l’Océan indien. Othman Benjelloun, président de BMCE Bank, se trouvait en Thaïlande, précisément à Phuket, au moment du drame. Il fut, heureusement, épargné. Mais, pour avoir vu de près les ravages provoqués par le raz-de-marée, il ne pouvait qu’y être sensible. Aussi a-t-il immédiatement exprimé sa compassion en faisant œuvre charitable, sous forme de construction d’une «Maison marocaine des orphelins thaïlandais».

Le terrain est déjà choisi ainsi que l’architecte
Après avoir évoqué son miraculeux salut et celui des siens, M. Benjelloun ajoute : «Plusieurs milliers de familles ont été moins chanceuses que nous. Elles ont perdu des êtres chers, leurs biens et leurs maisons. Les effets d’un tel désastre humain, sanitaire et économique – l’un des plus meurtriers de l’histoire humaine – seront ressentis pendant plusieurs années. Notre compassion envers ces familles, et particulièrement envers les enfants qui ont survécu au tsunami, nous ont motivés pour faire édifier une maison d’accueil pour les orphelins, à Phuket, à laquelle nous allouons une donation substantielle». Pour l’heure, les enfants de 1 à 11 ans, qui bénéficieront de cet acte solidaire, sont d’ores et déjà recensés, le terrain choisi, ainsi que l’architecte. La BMCE bank a bon cœur et le prouve, encore une fois.