Pandémie: Coca-Cola fait campagne contre le sida

La population contaminée par le virus du sida augmente au Maroc à  raison de 20 % par an. A fin novembre 2004, 1 557 cas de sida étaient recensés, et 30 000 personnes seraient porteuses du virus.

La population contaminée par le virus du sida augmente au Maroc à raison de 20 % par an. A fin novembre 2004, 1 557 cas de sida étaient recensés, et 30 000 personnes seraient porteuses du virus. Autant de femmes que d’hommes sont atteints. C’est pourquoi, cette année, le thème de la journée mondiale de lutte contre le sida s’est articulé autour de «Femmes, filles et VIH/sida». Sur ce même thème, Coca-Cola et ses embouteilleurs ont lancé des concours artistiques. A Rabat, un concours de chant et de théâtre a été organisé auprès des étudiants. Les trois meilleures prestations ont été récompensées par des Boom Box et l’enregistrement d’un single.

Un concours de dessin, destiné aux lycéens, à Marrakech et Azemmour
Toujours sous le même thème, Coca-Cola et ses embouteilleurs ont lancé un concours de dessin, à Marrakech
et Azemmour, destiné aux lycéens des établissements
Hassan II, El Bachir et Moulay Bouchaïb. Quarante artistes en herbe en ont émergé. Leurs œuvres sont exposées, jusqu’au 22 janvier, à l’Amphytrium de Casablanca. «Nous avons été agréablement surpris par le talent et l’originalité avec lesquels ces jeunes artistes en ébullition ont abordé le thème tabou du sida. En organisant ces concours, notre objectif était de sensibiliser les jeunes sur l’évolution de la pandémie au Maroc. Le virus se féminise, mais se rajeunit aussi. 68 % des personnes atteintes sont des 19 -39 ans. Ces concours représentent un moyen original d’inciter les jeunes à réfléchir à ce péril. En leur offrant l’occasion de s’exprimer contre le fléau, nous avons permis à ces jeunes artistes de participer de façon active à ce combat. Le résultat est magnifique, il suffit de venir voir», se réjouit Samia Bouchareb, directrice générale de Coca-Cola Export Corporation.
A sa campagne contre le sida, Coca-Cola ajoute une autre action, non moins louable, destinée aux mères célibataires. A l’intention de celles-ci, un programme interne de parrainage est lancé. Désormais, chaque employée de Coca-Cola consacrera au minimum une heure par mois à une mère célibataire des associations Bayti et l’Heure joyeuse.