Officiel. L’excès de vitesse a causé le déraillement du train à Bouknadel

Le conducteur du train est poursuivi en état d’arrestation pour homicide involontaire.

Un communiqué diffusé le 23 octobre par le procureur du Roi près de la Cour d’appel de Salé apporte de nouveaux éléments dans la tragique affaire du déraillement du train à Bouknadel.

“Sur la base de l’enquête de la Gendarmerie Royale, l’excès de vitesse est à l’origine du déraillement du train », indique le communiqué . Ce dernier roulait, selon la même source à 158km/H au moment de l’accident alors qu’il ne devait pas dépasser les 60km/h.

Le conducteur du train est poursuivi en état d’arrestation pour homicide involontaire.