Maroc : On divorce moins que dans les années 60 !

En 2010 «seulement» un mariage sur dix (10,5%) se terminait par un divorce, alors que dans les années 60, un tiers des mariages (31%) était rompu.

Contrairement à une idée reçue, les Marocains divorcent moins que par le passé. Les données recueillies par le HCP montrent en effet qu’en 2010 «seulement» un mariage sur dix (10,5%) se terminait par un divorce, alors que dans les années 60, un tiers des mariages (31%) était rompu.

La question qui se pose ici est celle de savoir si ce recul du divorce est dû au fait qu’aujourd’hui les couples se connaissent, se choisissent avant de se lier, ou bien si cela résulte simplement des conditions de plus en plus contraignantes que le législateur a imposées dans la procédure de divorce.

Autre précision intéressante à noter : le divorce intervient surtout au cours des cinq premières années de la vie conjugale (30%) et baisse à mesure que le temps passe pour atteindre 3% au delà de 20 ans de vue commune.

A Lire aussi :

Maroc : On vit 28 ans de plus qu’il y a 50 ans et on se marie 7 à 9 ans plus tard.

Maroc : Ces régions où l’on est plus fécond qu’ailleurs.