L’opération «Mon sang pour les autres» a été menée en partenariat avec le Crédit du Maroc.

Le Rotaract Casa-Anfa a reconduit cette année son opération «Mon sang pour les autres», une action de collecte de sang menée en partenariat avec le Crédit du Maroc.

Le Rotaract Casa-Anfa a reconduit cette année son opération «Mon sang pour les autres», une action de collecte de sang menée en partenariat avec le Crédit du Maroc. C’est donc dans le cadre très convivial du Complexe sportif de la banque que le personnel du Crédit du Maroc ainsi que les membres et amis du Rotaract se sont retrouvés samedi dernier pour effectuer un don de sang. Le Centre régional de transfusion sanguine de Casablanca avait déplacé pour l’occasion son unité mobile.
L’action de samedi vient ainsi achever en beauté une opération menée au niveau national par tous les clubs Rotaract du Maroc. Ainsi les clubs Ifrane Al Akhawayn, Rabat IIHEM et El Jadida avaient mené, chacun au niveau de sa ville, une opération similaire.
Conférences, événements sportifs, campagnes de sensibilisation auprès des étudiants sont autant de manifestations organisées dans différentes villes du royaume pour sensibiliser la population à l’importance du don de sang et à ses avantages, aussi bien pour ceux qui en bénéficient que pour les donneurs eux-mêmes. Au final, le mouvement rotaractien marocain a réussi à intéresser plusieurs centaines de personnes, surtout parmi les plus jeunes, et la «récolte» était satisfaisante à en croire les organisateurs.

Opération au niveau national
L’opération du mouvement rotaractien marocain vient à point nommé pour répondre aux besoins croissants du Centre de transfusion sanguine. «Les besoins sont énormes» confie une responsable du centre de transfusion, qui ne cache pas qu’ils ont été fortement sollicités ces derniers temps, notamment en raison des attentats meurtriers qui ont touché Casablanca. «Nous devons reconstituer nos stocks. Pour cela, nous n’avons pas d’autre recours que de prier les gens de venir nombreux faire don de leur sang» explique-t-on au centre de transfusion de Casablanca. Ce souci est également partagé par le Rotaract, comme nous l’explique un de ses membres : «L’objectif premier de l’opération Mon sang pour les autres est la sensibilisation. Nous voudrions que les gens, surtout les plus jeunes, acquièrent l’habitude de se rendre régulièrement au centre de transfusion». Avoir sa carte de donneur est peut-être une grande preuve de générosité, mais c’est surtout un document utile qui donne droit, outre à des analyses de sang gratuites, à un accès prioritaire aux services du centre en cas de besoin