L’ONE reconnaît certains effets que peuvent produire les lignes haute tension

Selon une étude de l’ONE, les lignes électriques haute tension ont plusieurs impacts tant sur les paysages que sur la sécurité humaine.

Impacts sur les paysages : une ligne de transport électrique à 220 KV peut être considérée comme un élément d’incohérence dans un paysage naturel, car elle transforme les champs visuels des paysages agropastoraux tout au long de son parcours. Par leur nature et à cause des entités spatiales qu’elles relient, les lignes HT ont rarement un lien logique avec le paysage qu’elles parcourent. En outre, on ne parvient pas, ou à peine, à les camoufler. Qu’elles soient couplées ou non avec d’autres grandes infrastructures, cette incompatibilité reste marquante.

Bruit : Durant l’exploitation, les lignes haute tension peuvent émettre des bruits dus aux champs électrostatiques qui se créent autour des conducteurs. La ligne à 220 kV prévue aura des conducteurs d’un diamètre relativement élevé, ce qui réduit d’autant l’importance du champ électrostatique créé et l’émission de bruits statiques… La pollution sonore d’une ligne haute tension a pour origine l’effet couronne (crépitement de l’ionisation de molécules de l’air) et le bruit éolien (généré par le vent). Ces nuisances ne sont perceptibles qu’à proximité immédiate de la ligne et dépendent de la tension dans le premier cas et des supports utilisés dans le second.

Sentiment d’insécurité : La crainte d’un accident mécanique ou électrique est à l’origine d’inquiétudes. Ce sentiment peut donner lieu à un profond mal-être. Les lignes haute tension sont robustes, dimensionnées pour résister aux intempéries.
Mais une éventuelle catastrophe ne peut faire exclure tout risque d’effondrement des supports. Des mesures peuvent être mises en place pour limiter les risques d’effondrement des pylônes, notamment l’installation de pylônes anti-cascade pour éviter les effondrements en chaîne. Le risque d’électrocution par contact avec les conducteurs est évité en respectant des distances de sécurité suffisantes. Ces distances imposées ont été fixées en ajoutant des marges de sécurité et en tenant compte de l’affectation des terrains surplombés (les distances sont plus importantes lorsque la ligne surplombe des bâtiments ou des zones de passage d’engins agricoles de grande hauteur par exemple).

Source : ONE, étude d’impact environnemental – projet de Ain Beni Mathar – Volume II Lignes électriques Haute tension