INDH : 128 projets approuvés à Essaouira

La valeur globale de ces projets est estimée à 32,47 millions de DH.

Le Comité Provincial du Développement Humain (CPDH) d’Essaouira a approuvé, récemment, 128 projets d’une valeur globale estimée à 32,47 millions de DH (MDH), dans le cadre des différents programmes de la phase III de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Ces projets sont répartis entre le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, avec 16 projets (6,920 MDH), le programme d’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes (78 projets, 8,050 MDH) et le programme d’appui pour le développement humain des générations montantes (34 projets, 17,500 MDH), selon les chiffres de la Division de l’Action Sociale (DAS) de la préfecture de la province.

La province d’Essaouira a accumulé des réalisations importantes dans le cadre des quatre programmes de ce chantier social d’envergure au cours des trois dernières années (2019, 2020 et 2021).

Quelque 56 projets, d’un coût global de 178.442.900 DH (49.087 bénéficiaires), ont été réalisés durant la période 2019-2021, dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural dans la province.

Ces projets ont porté sur les secteurs clés, à savoir l’approvisionnement en eau potable, les routes, la santé, l’enseignement et l’électrification.

Pour ce qui est du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, 48 projets ont été exécutés (3.122 bénéficiaires) entre 2019 et 2021, pour un investissement global de 15.147.200 DH, dont la contribution de l’INDH s’élève à 14.797.200 DH.

S’agissant du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, 83 projets (9.652.400 DH), portés par des jeunes issus des différentes collectivités territoriales de la province, ont été réalisés durant la même période dans l’axe se rapportant au leadership d’affaires et 11 autres dans le domaine de l’amélioration du revenu (4.938.833 DH).

Concernant le programme d’impulsion du capital humain des générations montantes, 17 projets (13,3 MDH) ont été mis en œuvre dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant, alors que 360 unités de l’enseignement préscolaire (80,4 MDH, 4.326 bénéficiaires) ont vu le jour, dont 75 programmées en 2022.