Casablanca : SM le Roi lance le Programme national d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus

Ce programme devra bénéficier à 478 anciens détenus, originaires des régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, l’Oriental, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, Souss-Massa et Drâa-Tafilalet.

Initié par la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, ce Programme mobilise cette année une enveloppe budgétaire globale de plus de 13,5 millions de dirhams (contre 8,1 millions au titre de l’année précédente).

Il consistera à apporter un appui financier ou en équipements à des ex-détenus porteurs d’un projet de vie personnel dans des secteurs comme le commerce, l’industrie, les services, l’artisanat, la restauration, l’agriculture ou le bâtiment.

Ce projet de vie personnel est élaboré sur la base d’un diagnostic établi pendant la période de détention avec l’assistance du service de préparation à la réinsertion, en adéquation avec la formation et le savoir-faire des bénéficiaires, ainsi qu’avec les besoins du marché du travail.

Parmi les personnes bénéficiaires de ce Programme, dix-huit (18) ont été condamnées dans des affaires d’extrémisme et de terrorisme et ont participé au programme « Réconciliation » (Moussalaha) qui vise la réinsertion de ces détenus et leur réconciliation avec la société.

Le programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus-Ramadan 2019 s’inscrit dans le cadre de la stratégie intégrée de réinsertion socioprofessionnelle menée par la Fondation et qui a permis, durant l’année 2018, le placement de 453 anciens détenus, dont 87 de sexe féminin, dans des entreprises citoyennes.

(Avec MAP)