«Le mari peut battre sa femme si elle discute ses opinions»

Le résultat offusquera à  coup sûr les associations de défense des droits de la femme : 64 % (le 2/3) des femmes interrogées sont d’accord avec au moins l’une des raisons citées qui justifieraient qu’elles soient battues par leurs hommes.

On a demandé aux femmes leur opinion sur la violence conjugale. Le résultat offusquera à coup sûr les associations de défense des droits de la femme : 64 % (le 2/3) des femmes interrogées sont d’accord avec au moins l’une des raisons citées qui justifieraient qu’elles soient battues par leurs hommes. Un peu moins de quatre femmes sur dix seulement n’approuvent pas ce comportement. Et la proportion des femmes qui disent tolérer la violence conjugale augmente parmi celles qui ont plus de 40 ans (65 % ont 45 ans et 68 % ont 49 ans), en milieu rural ( 82 %) plus qu’en milieu urbain ( 52 %). Dans environ la moitié des cas, les femmes, révèle l’enquête, pensent qu’il est justifié qu’un mari batte son épouse quand celle-ci discute ses opinions (51 %), quand elle sort sans le lui dire (50 %) et quand elle néglige les enfants. Et si une femme refuse le rapport sexuel avec son mari? 43 % des femmes sondées ont répondu que le comportement violent du mari est alors justifié. Mais si la femme brûle le repas, ce comportement n’est justifié que pour 24 %