Un budget de 3,5 millions de DH pour sensibiliser contre le cancer du sein

Au Maroc, 20 cancers du sein sont déclarés chaque jour. Le médecin généraliste est la pierre angulaire de toute stratégie de dépistage précoce.

L’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer a lancé, depuis le 25 avril, une campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, qui se déroulera jusqu’à fin mai. Cette campagne vise les femmes âgées de 45 ans et plus et les professionnels de la santé, notamment les médecins généralistes, qui doivent être le relais d’information et les prescripteurs d’examens anodins pour la détection précoce des cancers du sein.

Pour le Dr Rachid Bakkali, directeur exécutif de l’Association Lalla Salma, 7 000 nouveaux cas de cancer du sein sont déclarés par an au Maroc, soit une vingtaine par jour en moyenne. La majorité de ces cancers, s’ils sont diagnostiqués tôt, permettent d’entamer des protocoles thérapeutiques efficaces, pouvant stopper l’évolution naturelle de la maladie et offrir une qualité de vie meilleure, en postcure. Et d’ajouter que le cancer est une maladie mal connue et est souvent associée à la mort, d’où la peur du dépistage. Cette campagne aspire à lutter contre ses fausses croyances et préjugés, car un cancer découvert à ses débuts peut être guéri dans 90% des cas. Par ailleurs, précise le Dr Bakkali, le corps médical, secteur public, privé et universitaire, est mobilisé pour cette maladie.

Une formation appropriée a bénéficié aux gynécologues qui, à leur tour, formeront des médecins généralistes, qui devront constituer la pierre angulaire de toute stratégie de diagnostic précoce des cancers. 250 000 kits et dépliants ont été distribués aux praticiens. Cette campagne de sensibilisation qui comprend des spots TV et radio, des affichages sur les grandes artères des villes et des chansons, entre autres, a nécessité un budget de 3,5 millions de DH. Dans le même objectif, l’Association Lalla Salma a mis en place un programme de dépistage des cancers du sein par télémédecine, en collaboration avec le Centre bruxellois de coordination pour le dépistage du cancer du sein (Brumammo), le Centre hospitalier Ibn Sina de Rabat et le ministère de la santé.

Il faut préciser que l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer a initié la création de l’Alliance régionale des ONG de la méditerranée orientale pour la lutte contre le cancer, qui regroupe 15 ONG, fondations, sociétés savantes et associations professionnelles de 11 pays arabes et musulmans, toutes dédiées à l’action sociale envers les malades et surtout à soutenir la formation et la recherche contre le cancer .