Six brûlés sur dix sont des enfants

L’OMS estime les besoins du Maroc en lits de brûlés à  300 pour 100 000 habitants. Le Maroc ne dispose que de 64 lits répartis entre Rabat, Casablanca et Meknès Principales causes des brûlures : les liquides chauds (84%) , les flammes, les explosions de butane, les électrocutions et les liquides inflammables.

L’affaire des tagines contenant un taux anormalement élevé de plomb a fait ses effets. Le secrétariat d’Etat à l’artisanat lancera prochainement un plan d’action d’urgence pour améliorer la qualité du produit «made in Morocco». Par la même occasion, un autre plan sera lancé en septembre, destiné, cette fois-ci, à l’amélioration du design des articles.

Une première rencontre est prévue dans ce sens à Essaouira à la rentrée. Une autre action est prévue, portant sur l’équipement des fabricants d’articles en argent, à Tiznit, en matériels et machines modernes, pour leur permettre de réduire les chutes et d’optimiser les quantités de matière première, devenue de plus en plus chère.