Médecine pluridisciplinaire, les généralistes en congrès

Une session importante consacrée au «burn out» des médecins dans leur pratique quotidienne, sous tous ses aspects : épidémiologie, diagnostic, éthique, prévention…

L’Association MG Maroc, qui est un collectif national de médecins généralistes du Maroc, organise à Fès, les 22 et 23 novembre, en partenariat avec l’International Family Doctors Association (l’IFDA), le premier Congrès international de médecine multidisciplinaire destiné à des médecins généralistes.

L’intérêt en sera de réunir pour la première fois au Maroc, autour de divers thèmes de pratique médicale courante, un panel d’experts nationaux et internationaux. L’approche est innovante car les congrès organisés par l’IFDA sont fondés sur le concept «preuves & pratiques», dont l’objectif est de montrer, de façon claire et didactique, les progrès dans la connaissance (preuves) et leur application au quotidien (pratiques).

Ce congrès sera accrédité par le Conseil européen d’accréditation de la formation médicale continue (EACCME), indique le Dr Sanaa Merimi, présidente de MG Maroc. Parmi les thèmes figurent les facteurs de risque cardiovasculaire et la diabétologie.

Une session importante sera consacrée à l’épuisement des médecins dans leur pratique quotidienne, ou «burn out», phénomène dont tous les aspects seront soulevés : épidémiologie, éthique, diagnostic, médecin-patient, suicide des médecins et prévention.

Quant au volet psychiatrique, il traitera de la prise en charge du risque suicidaire en consultation ambulatoire et de la prescription de psychotropes en médecine générale. D’autres sessions seront consacrées à la pédiatrie, neurologie, gynécologie, rhumatologie, orthopédie et gastro-entérologie.

Il faut rappeler que MG Maroc est constituée des médecins généralistes du privé. Elle a pour devise : «Le médecin généraliste, médecin de premier recours et acteur effectif de santé communautaire». Elle s’est fixé pour mission la participation au développement des projets et des structures intégrées de soins primaires, qui couvrent plus de 70% de la demande.

Elle travaille aussi avec le département de tutelle pour l’émergence de missions nouvelles pour le secteur libéral de la médecine générale au Maroc. Les objectifs sont de garantir la viabilité et la durabilité d’un partenariat public/privé en matière de soins primaires, et surtout de mobiliser le secteur libéral autour d’un objectif social.

Pour les réaliser, MG Maroc s’est tracé des axes stratégiques : initiation de l’approche communautaire dans le privé, participation à la concrétisation du partenariat public/privé en soins primaires, et mise en place d’un système de formation continue.

Pour plus d’informations, MG Maroc (Collectif national des médecins généralistes du Maroc).
Tél : 037 87 10 00. Fax : 037 61 14 99
E-mail : [email protected]