Lutter contre la maladie thrombo-embolique

La maladie thrombo-embolique veineuse est une affection fréquente grave. Elle représente une cause importante de mortalité et de morbidité, en raison de son caractère asymptomatique.

C’est la deuxième cause de complications médicales hospitalières et de prolongement de la durée d’hospitalisation.  Cependant, elle demeure évitable par une prise en charge hospitalière fondée sur des mesures prophylactiques et thérapeutiques adaptées.
Afin de garantir la sécurité des soins offerts aux patients, le Centre hospitalier Ibn Sina (CHIS) vient de mettre en place un programme de prévention et de traitement de la maladie thrombo-embolique veineuse (PPTV).

Ce programme a pour objectif de réduire les taux de morbidité et de mortalité induits par cette affection, à travers la mise en place de standards et de protocoles de prise en charge et de prévention. Il est à rappeler que la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs, l’expression la plus fréquente de cette pathologie, conduit dans 70% des cas à l’embolie pulmonaire, souvent mortelle.   

Pour réussir ce programme innovateur, le CHIS a mis en place trois comités, stratégique, scientifique et opérationnel, qui définiront, d’ici le 31 décembre, les principaux axes stratégiques, le plan d’action 2010 ainsi que les estimations budgétaires.