Les nouveaux défis de la médecine au Maghreb débattus à  Skhirat

Les nouveaux défis de la médecine au Maghreb en matière de sécurité sanitaire, de régulation du système de santé, de formation et de recherche médicale sont quelques-uns des thèmes du 36e Congrès médical maghrébin qui se déroulera à Rabat les 29 et 30 juin. Un cas de grippe aviaire qui se déclarerait dans un des pays du Maghreb pourrait être une catastrophe sanitaire pour la région. Devant ce scénario, les systèmes de santé des pays maghrébins ont-ils un plan de riposte ? Oui, déclare le Pr. Saïd Moutaouakkil, président de ce forum. Et dans le souci de conjuguer leurs efforts sur le plan régional, plus de 1000 médecins maghrébins ont pris rendez-vous au Centre des conférences Mohammed VI de Skhirat pour plancher sur des sujets stratégiques pour la santé et sur la sécurité sanitaire face à des maladies émergentes ou réémergentes (variole et peste ont disparu mais peuvent réapparaître sous une forme plus grave). D’autres questions seront débattues lors de cette rencontre : la surveillance épidémiologique au Maghreb ; les outils à mettre en place pour assurer une veille épidémiologique ; comment assurer la régulation des systèmes de santé dans les pays du Maghreb en termes d’audit clinique et d’évaluation des bonnes pratiques professionnelles et médicales (homogénéisation des protocoles de prise en charge diagnostiques et thérapeutiques des maladies) ; l’informatique médicale ; l’accréditation des facultés de médecine au Maghreb ; la télémédecine et l’éthique médicale.