L’Académie nationale de médecine en France se réunit à  Rabat

Contraintes de la santé publique et actualités thérapeutiques du diabète sont au centre des travaux.

Devenir des formations médicales et le diabète sont les deux thèmes choisis par l’Académie nationale de médecine en France, pour la réunion scientifique France-Maroc, qui se tient sous le Haut patronage de SM Mohammed VI et qui aura lieu à l’Académie du Royaume du Maroc, le 1er octobre prochain.
Pour le premier thème, quatre grands axes sont au programme, la formation initiale, la formation continue, la formation médiale spécialisée ainsi que la santé publique et les formations paramédicales. Le premier axe sera développé par les doyens de la Faculté de médecine de Casablanca et René Descartes de Paris.
Le deuxième par le doyen de la Faculté de médecine de Marrakech et le doyen honoraire de la Faculté de médecine de Paris-Sud. Quant à l’axe relatif à la formation médicale spécialisée, la responsabilité incombe au doyen de la Faculté de médecine de  Fès et au Pr Daniel Couturier, membre de l’Académie nationale de médecine de France. La lourde tâche de développer la problématique de la santé publique et les formations paramédicales reviennent au doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, à un professeur marocain d’hygiène, de Santé publique et de médecine communautaire et à un membre de l’Académie nationale de médecine en France.
Les réalités, les enjeux et les perspectives du diabète au Maroc, présentés par  le Pr Ahmed Farouqi, doyen honoraire de la Faculté de médecine de Casablanca ainsi que les actualités de la prise en charge du diabète de type II en France, détaillées par le Pr Claude Jaffiol, membre de l’Académie nationale de médecine en France, sont les deux angles d’attaque de discussions sur la thématique du diabète. Les recommandations et les conclusions de cette journée scientifique seront exposées par d’éminents professeurs de l’Académie nationale de médecine en France et de l’Académie du Royaume du Maroc.