Gare au soleil, même en hiver

Les rayons solaires peuvent causer cataracte et tumeurs malignes de la peau.
Cette année, plus de 2 millions de personnes à  travers le monde sont devenues aveugles à  cause des effets du soleil.

Les rayons du soleil peuvent se transformer en de redoutables ennemis en hiver. Ils représentent la première cause de cataracte et de tumeurs cutanées. Plus de 2 millions de cas de cancer de la peau sont enregistrés chaque année dans le monde. La forme la plus grave est le mélanome malin. Mais les ultraviolets sont aussi dangereux pour les yeux. Ils sont responsables en particulier de l’opacification du cristallin qui conduit à la cataracte, première cause de cécité dans le monde. Cette année, plus de 2 millions de personnes à travers le monde sont devenues aveugles à cause des effets du soleil. Il est donc indispensable de s’en protéger. En hiver, surtout dans les montagnes, les spécialistes recommandent vivement de n’acheter que des lunettes de soleil homologuées. Le marquage CE, par exemple, témoigne de leur conformité aux normes optiques européennes et le marquage USA d’une conformité aux normes américaines. Quoi qu’il en soit, toutes doivent être d’une efficacité garantie, si possible munies de montures larges et enveloppantes. Ainsi, elles protègent contre la lumière latérale et, en particulier, contre la réverbération. C’est encore plus nécessaire pour les yeux fragiles. Il est également indispensable d’utiliser une crème solaire sur les parties du corps qui resteront exposées aux rayonnements UV. Un seul élément permet d’avoir une bonne confiance en la qualité du produit : le chiffre qui indique l’indice ou le facteur de protection solaire. Il signale l’efficacité filtrante de la crème. Un indice 25 assure une bonne protection, mais pas suffisante pour des conditions extrêmes, comme celles retrouvées en montagne. Il ne faut pas hésiter à monter d’un cran et à passer à des indices de l’ordre de 45, voire 50+ surtout pour les enfants. Ces derniers sont plus vulnérables parce que leur peau est plus mince, plus sensible, et donc moins protégée contre la pénétration des rayons ultraviolets.