Evaluation de la douleur chez les patients à¢gés

La prise en charge de la douleur des patients âgés est défaillante dans les services d’urgence. Le congrès Urgences 2009 indique que l’utilisation des morphiniques est possible et qu’une nouvelle méthode d’évaluation de la douleur permet une meilleure prise en charge de la douleur chez cette catégorie particulière de patients des urgences. Ainsi, les personnes âgées représentent  24 à 35% des admissions en urgence et près de 70% des motifs d’admission sont liés à la douleur. Or, le constat général est que la prise en charge antalgique est médiocre. Cela relève en partie d’un déficit en évaluation de la douleur aux urgences, de l’âge avancé, des troubles de comportement …, qui sont autant de facteurs de risque de mauvaise prise en charge de la douleur du sujet âgé. Jusqu’à présent, l’évaluation de douleur faisait appel à des tests demandant de 3 à 5 minutes, ce qui n’est pas toujours commode aux urgences. Au congrès Urgences 2009 de Paris, il a été présenté une nouvelle échelle comportementale «ALGOPLUS», en phase d’agrément par la Haute autorité de la santé en France, qui permet  d’évaluer la douleur aiguë en moins de 1 minute pour 85% des cas et en moins de 2 minutes pour 95% des cas.