Cancer : combattre d’abord les facteurs de risque

En adoptant des mesures urgentes.

Selon un travail récent réalisé conjointement par le laboratoire d’épidémiologie, de recherche et de santé communautaire de la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès et l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, toute politique préventive des cancers doit passer impérativement par la lutte contre les facteurs de risque, en adoptant des mesures urgentes.
Ainsi, il est temps de promouvoir la lutte antitabac et l’intégrer dans les programmes scolaires, en vue de l’information des jeunes sur les risques qui lui sont attribués. Il faut aussi appliquer la loi antitabac, en interdisant le tabagisme dans les lieux publics et la vente de cigarettes aux mineurs. En outre, il serait encore plus judicieux de renforcer certaines habitudes alimentaires saines, comme la consommation importante d’huile d’olive et de légumes et la promotion d’un régime alimentaire varié. Et pour plus d’effets positifs, il faut encourager les activités sportives pour lutter contre la sédentarité. Enfin, il faut pérenniser des programmes de prévention contre les hépatites et sensibiliser le personnel de santé aux modes de contamination.