Aspects cliniques et épidémiologiques des accidents dans dix pays africains

Accidents de la voie publique, tuberculose ostéoarticulaire, sida, pathologie osseuse et autres sujets au centre des travaux du VIIIe congrès africain d’orthopédie.

Dakar accueillera du 30 septembre au 4 octobre prochain, le VIIIe congrès africain d’orthopédie  qui sera présidé par un traumatologue  orthopédiste marocain, le Pr Mohammed Salah Berrada. Cette manifestation scientifique est organisée par la Société africaine d’orthopédie et la Société sénégalaise d’orthopédie traumatologie. Les deux thèmes principaux de cette édition porteront sur les accidents de la voie publique (AVP) et la tuberculose astéoarticulaire. C’est la première fois, indique le Pr Berrada, président de ce congrès, que les expériences  de 10 pays africains en matière d’AVP seront  confrontées,  celles de l’Algérie, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Congo, du Maroc, du Sénégal, du Togo et de la Tunisie, notamment dans leurs aspects cliniques, épidémiologies. Le choix de la tuberculose ostéoarticulaire comme deuxième thématique de cette rencontre africaine d’orthopédie découle du fait que les médecins pensent rarement à cette maladie, devant une infection osseuse qui  ne guérit pas avec les antibiotiques usuels. Le Pr Berrada tient à rappeler que dans notre contexte marocain et africain, il faut penser à la tuberculose et faire un prélèvement osseux à la recherche du bacille de Koch, l’agent pathogène. Et en cas de confirmation, démarrer un traitement avec les anti-bacillaires, durant une période d’au moins un an. C’est une pathologie très grave car elle peut aboutir à la destruction des articulations de la hanche ou du genou, qui empêche par ailleurs tout recours à la prothèse. Les autres sujets de cette rencontre africaine d’orthopédie concerne la drépanocytose et les manifestations ostéoarticulaires,  le sida et la pathologie osseuse et les fractures du fémur du sujet âgé. Sur un autre registre, la Société marocaine de chirurgie orthopédique et de traumatologie organise sa journée scientifique de l’automne à Dakhla, du 23 au 26 octobre prochain. Les thèmes principaux porteront sur l’épaule douloureuse et les actualités dans la prothèse totale de la hanche, indique son président le Dr Samir Karrakchou.