830 000 jeunes sont tués par accident chaque année dans le monde

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance viennent de publier le premier rapport sur les traumatismes chez l’enfant. Chaque année, près de 830000 jeunes de moins de 18 ans sont tués par accident.

La majorité des cas mortels ont résulté d’accidents de la circulation (22,3%), noyades (16,8%), brûlures (9,1%), chutes (4,2%) ou empoisonnement (3,9%). Plus de 260 000 enfants meurent chaque année du fait d’accidents de la circulation, principale cause de décès chez les 10-19 ans. L’Afrique, qui recense le plus fort taux de victimes d’accidents de la route (19,9‰), est suivie par l’est du bassin méditerranéen. Les noyades sont responsables de plus de 175 000 décès de jeunes âgés de 0 à 19 ans chaque année.

C’est la région Pacifique occidental – Asie du Sud-Est qui compte le plus fort taux de noyades (respectivement 27,4 et 12,3‰). L’OMS estime ainsi que plus de 450 enfants se noient chaque jour dans le monde. Si la noyade est la principale cause de décès par traumatisme chez les enfants de moins de 5 ans aux Etats-Unis et en Asie, le taux des décès dus à cette cause est 30 fois supérieur en Asie. L’OMS estime que des mesures de prévention permettraient de sauver 1 000 vies par jour. Il s’agit souvent de mesures simples: utiliser des sièges pour enfants, mettre en place des détecteurs de fumée, clôturer les piscines, couvrir les puits.