SUIVEZ-NOUS

Diplomatie

Parlement panafricain : Le “Polisario”, un non-sujet !

La délégation marocaine participant à la deuxième session ordinaire de la sixième législature du Parlement panafricain (PAP), qui se tient du 8 mai courant au 2 juin au siège de l’institution à Johannesburg, a fait échouer une tentative de certains membres du “polisario” d’inclure la question du Sahara marocain dans les débats.

Publié le


Mis à jour le

Lors de la réunion, mardi, de la Commission permanente de la coopération, des relations internationales et des règlements des conflits, dédiée à l’adoption des rapports examinés durant les réunions précédentes, un membre de l’entité fantoche a protesté contre le fait que les documents examinés n’ont pas mentionné le conflit factice entretenu autour du Sahara marocain. Les «polisariens» sont même allés jusqu’à déverser leur haine et leur séparatisme sur les travaux de la Commission qu’ils ont perturbés, voire interrompus.

En réponse à cette énième provocation, le député marocain Abdessamad Haiker, membre de cette Commission, a expliqué que l’absence de toute citation ou référence à la question du Sahara marocain dans les rapports de ladite Commission est due au fait que cette question relève du rôle exclusif de l’ONU.

M. Haiker, député du Parti Justice et développement (PJD), s’est également indigné contre les «troubles» créés par les représentants de l’entité fantoche durant la séance plénière de mardi, lorsque la parlementaire marocaine Laila Dahi a pris la parole pour corriger les contre-vérités évoquées par certains «polisariens» concernant le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

L’agitation des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume s’explique, en partie, par les efforts crédibles et sérieux que déploie inlassablement le Maroc pour parvenir à une solution politique de la question du Sahara marocain, a-t-il dit. Et de faire constater que ces efforts et initiatives ont été salués par la communauté internationale et couronnés par la reconnaissance de la marocanité du Sahara par un grand nombre de pays, avec l’ouverture de plusieurs Consulats dans les provinces du Sud du Royaume.

Le Parlement panafricain est une Assemblée consultative de l’Union africaine qui regroupe les députés des pays membres de l’Union africaine. Il a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et installé officiellement dans ses fonctions le 18 mars 2004.

Chaque État membre est représenté au sein du PAP par cinq parlementaires issus de la majorité et l’opposition, dont au moins une femme, élus ou désignés par leurs parlements ou organes législatifs nationaux.