Amine Aboud, le petit génie des nouvelles technologies

A 14 ans, il découvrait des failles dans les systèmes de sécurité de Google et Microsoft. Aujourd’hui, à¢gé de 23 ans, c’est un jeune entrepreneur à  la tête de quatre entreprises et toujours aussi passionné de nouvelles technologies.

Né à Casablanca le 2 mai 1990, membre d’une fratrie de trois enfants dont il est le benjamin, Amine Aboud a grandi dans une famille heureuse et épanouie. Son enfance est bercée par l’amour de la lecture, grâce à ses parents qui lui ont permis de grandir entouré de livres. Dans ces ouvrages, il se plonge pendant des heures entières, dévorant les récits et se passionnant pour l’univers des écrivains. « Les livres m’ont permis de découvrir très jeune le pouvoir de l’auto-formation et l’apprentissage en autodidacte » explique le jeune homme qui n’a pour autant jamais été emballé par ses études. Ses rêves d’enfant se nourrissent d’envie de liberté. Très jeune, Amine Aboud aspire à être heureux et à accomplir de grandes choses… Des choses qui donneraient un sens à sa vie.

A 8 ans, il découvre l’informatique et internet en fréquentant assidument un cybercafé qui venait d’ouvrir près de chez lui… C’est le coup de foudre.  Cette nouvelle passion dévorante ne faisant pas pour autant de l’ombre à ses résultats scolaires, ses parents lui offrent pour son 10ème anniversaire un PC et une connexion internet 56ko.  Pour Amine Aboud, ce cadeau va changer sa vie. « Ce fut l’événement décisif. Tout ce que j’apprenais via la navigation dans le cybercafé, sous la contrainte du prix de la connexion et de l’argent que je n’avais pas toujours en poche (20 Dhs par heure), je pouvais désormais le décortiquer, à l’aise, chez moi » se rappelle-t-il. Au fil des mois, le jeune garçon fait ses premiers pas dans la programmation, puis plus tard, noue avec la sécurité informatique.

A 14 ans, un évènement majeur et décisif se produit dans la vie de l’adolescent. Il parvient à découvrir des failles dans les systèmes de sécurité de géants informatiques tels que Google et Microsoft. Alors que d’autres auraient passé leur chemin ou auraient peut être profité à mauvais escient de cette découverte, Amine Aboud, lui, du haut de ses 14 ans, écris à ces grands groupes pour les informer des failles de leur système. Alors pourquoi avoir choisi d’être un White Hat plutôt qu’un Hacker ? « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. J’ai toujours voulu que mes compétences soient utilisées à bon escient et non pas pour saboter ou nuire. Il est toujours plus difficile de construire que de détruire » décrète Amine Aboud.

 Se remémorant cet épisode de sa vie, Amine Aboud explique : « J’étais passionné par le défi que représentait la sécurisation des sites Internet. Aider ces entreprises à renforcer leur sécurité était pour moi une manière efficace de développer et mettre en pratique mes compétences théoriques et techniques dans un environnement d’entreprise réel. » Le petit génie marocain est à ce point pris au sérieux que certaines sociétés, aussi importantes soit-elles, comme Google par exemple, n’hésitent pas à lui envoyer des lettres de remerciements, pour les avoir aidé à corriger certaines failles de sécurité critiques. « Mon jeune âge était un détail sans importance, c’était la nature sensible de mes découvertes et la manière avec laquelle je les présentais qui captait l’attention de ces entreprises. Quand votre discours est sérieux, bien ficelé et transparent, peu importe votre âge, vous arrivez à retenir toute l’attention désirée » Précise-t-il quand on s’étonne qu’il ait pu être pris au sérieux malgré son jeune âge.

Dès lors, tout s’accélère dans la vie du jeune étudiant au Groupe scolaire le Cèdre à Casablanca. A 16 ans, alors que ses copains ont bien d’autres préoccupations, il créée sa toute première entreprise. L’impression a posteriori d’avoir grandi trop vite ? Jamais de la vie ! « J’ai toujours vu mon jeune âge comme un avantage clé qui me pousse à me dépasser et qui me rappelle qui je suis. » annonce Amine.

Au sommet de sa gloire, Amine Aboud aurait pu décider de s’envoler pour l’étranger, mais il n’en fit rien : « J’ai été approché par plusieurs entreprises intéressantes. Un groupe canadien par exemple à qui j’avais offert mes services gratuitement m’avait proposé à l’âge de 15 ans un emploi à temps partiel avec une bourse d’études et une prise en charge complète jusqu’à ma majorité. Ce genre d’aventures ne m’a jamais intéressé car j’ai toujours voulu préserver mon indépendance et ma liberté de pensée et d’action. »

Aujourd’hui, âgé de 23 ans, Amine Aboud a déjà créé quatre entreprises, dont une revendue, et  dirigé plus de 60 salariés. « J’adore travailler ! » décrète celui dont les références l’ont aidé à gagner la confiance de beaucoup d’entreprises. Il multiplie les casquettes et est actuellement fondateur et CEO d’une entreprise spécialisée dans la sécurité des systèmes d’informations basée au Maroc. Il est également co-fondateur et CEO d’un cabinet de consulting spécialisé en stratégie digitale qui opère principalement dans la région MENA. Et enfin, co-fondateur et CTO d’une régie publicitaire mobile qui opère dans la région Asie-Pacifique.

Alors, le secret de sa réussite ? « Comme je le dis toujours, il n’y a pas d’âges ou de règles pour réussir. La passion, l’ambition et la persévérance sont les seuls vrais secrets de la réussite » conclut Amine Aboud, pour qui le meilleur reste encore à venir.