RNI : les préparatifs du congrès vont bon train

A deux mois de son congrès, prévu les 19 et 20 mai, le RNI met les bouchées doubles. Son bureau politique vient de valider les projets de statuts des organisations des jeunes et des femmes.

Ils seront soumis incessamment aux adhérents pour recueillir leurs propositions et améliorations avant l’adoption des projets définitifs, comme ce fut le cas pour le projet de réforme des statuts du parti. Les deux organisations devraient voir le jour avant le congrès. Le bureau politique a également validé les critères de désignation des congressistes par les instances locales et régionales du parti. Les militants des régions et des sections locales seront ainsi invités à présenter des personnes compétentes et capables d’accompagner la restructuration et la refondation du parti, actuellement en cours.

C’est dans ce sens que le président, Aziz Akhannouch, vient de s’adresser à un parterre de militants locaux lors d’un meeting organisé en fin de semaine dernière à Tafraout, sa ville natale. En même temps, les sections locales sont mobilisées d’abord pour accueillir les nouveaux adhérents et, ensuite, pour un travail de proximité et d’ouverture sur la société. Bref, c’est une nouvelle dynamique qui vient d’être lancée. Le RNI se penche, en effet, actuellement sur l’élaboration d’une nouvelle feuille de route claire pour le fonctionnement du parti à long terme et sa restructuration. Cette nouvelle feuille de route et cette restructuration visent, comme vient de le préciser son président lors d’une rencontre interne organisée à Ifrane, à impliquer tous les militants et les militantes dans la prise de décisions et à créer une nouvelle dynamique d’action. Cette nouvelle stratégie, a-t-il expliqué, a également pour objectif le renforcement de la politique de proximité avec les citoyens, l’écoute de leurs propositions et la réponse à leurs attentes.