PLF 2020 : le RNI dénonce le comportement du groupe du PJD à la deuxième Chambre

Le groupe parlementaire du RNI appelé le chef du gouvernement à clarifier la position du groupe de son parti lors du vote du PLF 2020.

Le groupe parlementaire du RNI à la deuxième Chambre dénonce le comportement «ambiguë et qui relève de l’opportunisme politique» du groupe du PJD lors du vote du projet de Loi de finance de 2020. Dans un communique diffusé, vendredi 6 décembre, le groupe du RNI affirme que son homologue du PJD a franchi le cadre des normes qui régissent la majorité parlementaire. De même, selon les dispositions constitutionnelles et en respect de la Loi organique des finances (LOF), le projet de loi 70.19 pour l’année budgétaire 2020, après l’adoption de ses grandes lignes en conseil des ministres, a bien été débattu et adopté en conseil de gouvernement sous la présidence du chef du gouvernement qui est aussi chef de la majorité parlementaire, rappelle le groupe du RNI. Ce qui rend incompréhensible et surprenant le vote du PJD à la deuxième Chambre. Lequel comportement nuit, par ailleurs, à l’action de la majorité parlementaire et «partialise la responsabilité gouvernementale». Ce qui rend encore plus flou le paysage politique national. L’action de la majorité doit, au contraire, être plus claire. En d’autres termes, quand on est dans la majorité, il faut agir en cohésion avec les orientations prises dans le cadre d’une concertation entre l’ensemble de ses membres, sous la houlette de son chef qui est aussi chef du gouvernement. Toute déviance par rapport à ce principe doit être sanctionnée, car «c’est l’intérêt de la nation qui doit être de dessus de toute autre considération», affirme le communiqué. Aussi, le groupe parlementaire du RNI appelle-t-il le chef du gouvernement à clarifier ce qui se passe au sein de sa majorité, en suggérant la tenue d’une réunion de l’instance de la majorité.