PAM : trois candidats officiels pour la direction

Outre l’ancien secrétaire général, Mohamed Cheikh Biadillah, qui s’est porté, relativement tôt, candidat au poste de secrétaire général, deux autres challengers se sont manifestés ces derniers jours.

Il s’agit du député de Taroudant et ancien chef du groupe parlementaire du parti, l’avocat Abdellatif Ouahbi, qui s’apprêtait à annoncer officiellement sa candidature au moment où nous mettions sous presse, et, tout récemment, de l’ancien détenu politique Abdesslam Boutayeb, beaucoup plus connu par son action associative et qui est néanmoins membre fondateur et président de la sous-commission de la feuille politique au sein de la commission préparatoire présidée par Ahmed Touhami. Ce dernier candidat fait partie du courant de la «Légitimité» dirigé par le secrétaire général sortant, alors qu’Abdellatif Ouahbi est l’un des piliers du courant adverse, celui de «L’Avenir». Sauf report de dernière minute, le quatrième congrès du PAM débutera le 7 février. Les deux principaux clans adverses s’étaient mis d’accord, il y a quelques semaines, pour y aller «ensemble et unis».

Ce qui n’a pas empêché certains incidents de parcours. Dans ce sens, on peut citer cette fuite de documents internes contenant des données personnelles des futurs congressistes et le marché conclu par l’actuelle direction avec une agence pour l’organisation logistique du congrès, prévu à El Jadida, qui ont créé quelques tensions.