Mobilisation générale chez le PJD

Le PJD n’y est pas allé de main morte pour faire adopter le dernier projet de Loi de fiances du mandat de l’actuel gouvernement.

Le parti islamiste a mobilisé la totalité, ou presque, de ses députés pour voter le projet. Ainsi, les 102 élus islamistes présents au moment du vote ont fait largement pencher la balance. Le texte a finalement été validé à 170 voix pour 52 voix contre et 31 abstentions. Comme il fallait s’y attendre, c’est l’Istiqlal qui a choisi de s’abstenir de voter. Quant à ceux qui ont voté contre, c’est le PAM (23 voix), l’USFP (21 voix) et l’UC (8 voix). Dans tous les cas, malgré que le débat ait été plus froid que par le passé, les députés ont quand même fait un effort en matière d’assiduité. Le PLF a été voté en présence des deux tiers des membres de la Chambre, soit 253 élus sur 395.