L’Istiqlal fait de nouveau les yeux doux au PJD

L’Istiqlal qui vient d’enlever un total de 7 sièges à la deuxième Chambre ne cache plus sa volonté de rapprochement avec le PJD.

C’est que les Istiqlaliens comptent un peu sur le soutien du parti islamiste pour reconquérir leurs sièges à l’occasion des élections partielles à venir. Le PJD, lui-même, en a perdu deux et compte présenter les mêmes candidats déchus et un appui de l’Istiqlal serait le bienvenu. Mais, de là à parler d’alliance, les islamistes sont catégoriques. La seule alliance contractée et confirmée reste celle qui le lie au PPS. Pour le reste, il faut attendre le résultat des élections. Ce qui ne décourage pas l’Istiqlal, dont le Secrétaire général parle (encore) de la ressuscitation de la Koutla dans la perspective d’une alliance post-électorale avec le PJD.