Les listes nationales de la discorde…

C’est un exercice qui n’a pas manqué de provoquer quelques querelles au sein des partis politiques. Les listes nationales ont suscité des mécontentements dans presque toutes les formations.

Et c’est partout la même chose, les jeunes militants contestent le choix des directions qu’ils accusent souvent de placer des proches aux premières positions. Tous oublient que c’est un procédé provisoire pour permettre une meilleure représentativité des hommes et des femmes au Parlement et non une rente politique. Le PJD en premier. Mais lui, il décide de renverser la donne en présentant comme tête de liste nationale un parlementaire sortant élu à El Hajeb. Circonscription dans laquelle il désigne comme tête de liste l’ancien meneur de sa liste nationale des jeunes…