Les étapes clés du parti de Feu Maà¢ti Bouabid

L’UC un parti en régression ?

•  29 décembre 1982 : Maâti Bouabid, ancien ministre de l’emploi dans le gouvernement d’Abdellah Ibrahim (1958-1960), ministre de la justice (1977-1979), puis Premier ministre (1979-1983), lance un appel à la création d’un nouveau cadre partisan
• 7 janvier 1983 : premier rassemblement des membres fondateurs à la Foire internationale de Casablanca.
• 9 et 10 avril 1983 : congrès constitutif de l’Union constitutionnelle.
• 10 juin 1983 : première participation aux élections communales, il dirige 21 municipalités sur 58 et préside 153 communes rurales sur 759.
• 14 septembre et 2 octobre 1984 : il participe aux élections législatives directes et indirectes et remporte 83 sièges sur 306
• 11 avril 1985 : il intègre le gouvernement.
• 5 et 6 octobre 1985 : tient son Ier congrès à Casablanca
• 3 et 4 juin 1989 : tient son IIe congrès
• 16 octobre 1992 : participe aux élections communales et dirige 245 communes
• 28 mai 1993 : fonde avec le Mouvement populaire et le Parti national démocratique le bloc du Wifak
• 25 juin et 17 septembre 1993 : participe aux élections législatives directes et indirectes et remporte 67 sièges
• Du 27 au 29 mai 1994 : tient son 3e congrès à Casablanca
• 1er novembre 1996 : Décès de Maâti Bouabid, le parti est dirigé par un comité directoire et une présidence tournante a été instituée.
• 14 novembre 1997 : participe aux élections législatives et remporte 50 sièges sur 325
• 5 décembre 1997 : participe aux élections de la deuxième Chambre et remporte 28 sièges sur 275.  
• 10 mai 1998 : tient un congrès extraordinaire au cours duquel Abdellatif Semlali a été élu secrétaire général.
• 19 janvier 2001 : Décès de Abdellatif Semlali
• 22 janvier 2001 : Mohamed Abied est élu secrétaire général par intérim
• 9 novembre 2006 : organise le 54e congrès de l’Internationale libérale à Marrakech
• Du 16 au 18 février 2007 : tient son IVe congrès   
• 9 avril 2010 : créé avec le RNI, le groupe constitutionnel unifié dans les deux Chambres du Parlement
• 5 octobre 2011 : participe à la création de l’Alliance démocratique (le G8)