le Roi accorde sa grâce à 4.215 détenus à l’occasion du 40e anniversaire de la Marche Verte

A l’occasion du 40-ème anniversaire de la Marche Verte, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a bien voulu accorder Sa grâce, à titre exceptionnel, à 4.215 pensionnaires des établissements pénitentiaires, annonce jeudi le ministère de la Justice et des Libertés dans un communiqué.

Le peuple marocain célèbre le 40-ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, qui représente une épopée nationale et une étape importante pour se remémorer l’ampleur de la cohésion nationale, qui a été concrétisée par le génie du Trône alaouite et la magnanimité du peuple marocain, laquelle cohésion a montré au monde les significations de la fidélité à la Patrie, la mobilisation et le sacrifice pour la défense de l’unité territoriale du Royaume et les valeurs sacrées de la Nation, dont l’une des expressions majeures fût la glorieuse Marche Verte pour le retour des provinces sahariennes à la mère patrie, souligne le ministère.

Cette Marche, ajoute la même source, se poursuit toujours avec la détermination et la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et sous Sa conduite éclairée, pour l’édification d’un Maroc uni et fort politiquement, économiquement et socialement, à travers des réalisations importantes et qualitatives dans divers domaines, partant du souci de Sa Majesté le Roi de réaliser un développement cohérent et équilibré du Nord au Sud du Maroc, en tant qu’instrument efficient pour répondre aux ennemis de notre intégrité territoriale.

Partant du souci de Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, à ce que la joie soit ressentie par l’ensemble des Marocains en cette heureuse occasion, le Souverain a bien voulu accorder Sa grâce, à titre exceptionnel, à 4.215 pensionnaires des établissements pénitentiaires, indique le ministère.

Les 4.215 détenus bénéficiant de la grâce royale sont répartis comme suit :

– Grâce sur le reliquat de la peine d’emprisonnement au profit de 3.539 détenus, dont 69 cas humanitaires, 215 originaires des provinces du Sud et 561 détenteurs de diplômes d’études ou de formation.

– Remise de la peine d’emprisonnement au profit de 639 détenus, répartis entre 218 originaires des provinces du Sud et 421 détenteurs de diplômes d’études ou de formation.

Compte tenu de l’intérêt que porte l’ensemble des Marocains à cet évènement national historique et en consécration de la haute sollicitude royale dont Sa Majesté le Roi entoure l’ensemble des pensionnaires des établissements pénitentiaires, sans discrimination ou exclusion aucune, Amir Al Mouminine, que Dieu perpétue Sa gloire, a bien voulu, dans une initiative royale noble et porteuse de toutes les expressions d’unité nationale et de citoyenneté pleine et entière, que Sa grâce profite à 37 détenus condamnés dans des affaires d’extrémisme et de terrorisme.

Cette bienveillance royale à l’égard de ces détenus dans le cadre d’affaires d’extrémisme et de terrorisme, intervient en réponse aux demandes de grâce que les concernés n’ont eu de cesse, depuis 2005, de soumettre au Souverain, et qui n’ont obtenu l’approbation royale qu’à cette occasion exceptionnelle, après qu’ils aient officiellement exprimé leur attachement aux constantes et aux valeurs sacrées de la Nation et aux institutions nationales, révisé leurs orientations idéologiques, rejeté l’extrémisme et le terrorisme, affirmé qu’ils ont repris le droit chemin et fait preuve d’une bonne conduite durant la période de leur détention, précise le ministère.

Puisse Dieu préserver SM le Roi, Amir Al Mouminine, Le garder pour la Nation en tant que guide visionnaire et leader inspirateur pour son peuple fidèle sur la voie du progrès et de la prospérité, grâce à la politique clairvoyante du Souverain et Sa vision éclairée.

Puisse le Très-Haut renouveler pareille occasion pour le Souverain dans la santé et le bonheur et Le combler en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille royale. « Dieu l’Audient, exauce les vœux de ceux qui l’implorent ».