Le PJD s’aventure dans le fief du PAM

A quelques mois des élections législatives, le PJD vient de tenter une incursion dans le monde rural, fief électoral du PAM. Et c’est le chef du gouvernement en personne, et accessoirement secrétaire général sortant, Abdelilah Benkirane, qui s’est déplacé à Ourika, dans les environs de Marrakech.

Et comme à l’accoutumée, l’essentiel de son speech est consacré à démolir le PAM. Le choix de la commune n’est pas anodin dans cette région majoritairement acquise au PAM. C’est lui d’ailleurs qui préside la région Marrakech-Safi. Dans la commune d’Ourika, les deux formations sont à égalité, quatre sièges chacune sur 29 sièges, la majorité y est détenue par l’Istiqlal et le MP. A une plus large échelle, le PJD talonne le PAM dans la province d’El Haouz dont relève Ourika avec 144 sièges contre 347 pour le PAM sur un total de 817 sièges.