Le Coran peut supporter sans risque des lectures modernes

La nature de la méthodologie utilisée dans la Hawza scientifique chiite [Ndlr: La Hawza est l’université traditionnelle chiite dont les sièges les plus prestigieux sont ceux de Qom en Iran ou de Najaf et Karbala en Irak, depuis toujours, est fondée sur une dynamique de critique permanente féconde, d’interrogations et de questionnements.
L’exégèse coranique, dans la Hawza chiite, est en état d’ijtihad permanent. Tout maître dans la Hawza n’acquiert cette qualité que lorsqu’il commence à innover et à développer sa propre vision des choses et tout disciple ne peut devenir maître à son tour que lorsqu’il parvient à critiquer avec pertinence son propre maître. C’est cette démarche, justement, qui est féconde en questionnements.
C’est pourquoi, au sein de la Hawza, les exégèses coraniques contemporaines sont courantes. Il est évident que le besoin se fait sentir, aujourd’hui, d’avoir une pluralité de lectures et d’exégèses du Coran.
Quant aux outils d’analyse, je pense que nous avons autant besoin des anciens outils que des disciplines modernes ou des lectures faites par les chercheurs académiques comme Mohamed Arkoun, Nasser Hamed Abou Zaïd, Mohamed Chahrour, Hassan Hanafy et d’autres.
Je n’hésite pas, par ailleurs, un seul instant à affirmer que le texte coranique peut supporter sans risque aucun toutes ces lectures, analyses, et disciplines… Bien au contraire, cela nous permet de mieux comprendre et appréhender toute la richesse et la profondeur du Coran. Bien évidemment, nous sélectionnerons les méthodes que nous jugeons applicables et utiles pour l’étude du Coran.
Enfin, je ne pense pas qu’en agissant de la sorte, nous risquons de désacraliser le Coran, à la condition sine qua non de sélectionner à bon escient les méthodes et les outils d’analyse à utiliser pour étudier le texte sacré. Mais là, évidemment, ce qui risque de souffrir de ces méthodes, ce sont certaines anciennes exégèses qui risquent d’être marginalisées

Fayçal Awwami
Chiite, directeur de la revue «Al Quran Nour», Arabie Saoudite «A condition de sélectionner à bon escient les méthodes et les outils d’analyse, nous ne risquons pas de désacraliser le Coran.»