Hassad se montre rassurant

Le ministre de l’intérieur a affirmé lors de son passage à la Chambre des conseillers, le 5 janvier, qu’un nombre important de photos et de séquences vidéos publiées sur le Net et les réseaux sociaux «n’ont aucun rapport avec le Maroc et qu’elles ont été filmées dans d’autres pays».

M. Hassad a également indiqué que «des poursuites judiciaires sont en cours contre des personnes impliquées dans la diffusion des photos fabriquées».