Généralisation de l’AMO: la première prise en charge est une opération à cœur ouvert

L’État social se concrétise. Hier, jeudi 1er décembre 2022, est entrée en vigueur la généralisation de la couverture médicale, avec le basculement de 11 millions de ramedistes dans l’Assurance maladie obligatoire. La toute première prise en charge a concerné une opération à cœur ouvert d’un ex-ramediste pour un montant de 130.000 dirhams.

C’est un jour historique pour notre pays, à marquer d’une pierre blanche: C’est ainsi que Mustapha Baitas, Porte-parole du gouvernement, a qualifié la journée du jeudi 1er décembre 2022, marquée par une série de «bonnes nouvelles» pour les Marocains.

La première concerne la généralisation de la couverture médicale, entrée hier en vigueur. Quelque 4 millions de familles (11 millions de citoyens) soumises auparavant au Régime d’assistance médicale (RAMED) profitent désormais automatiquement de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), au même titre que les salariés et les travailleurs non-salariés.

«C’est l’État qui prend en charge les frais d’adhésion mensuels de ces catégories à l’AMO, tant qu’elles seront dans l’incapacité de cotiser», n’a pas manqué de rappeler Baitas.

Ce dernier a révélé que la toute première demande de prise en charge reçue et acceptée par la CNSS, concerne une opération à cœur ouvert d’un ex-ramediste, dans une clinique de Casablanca, pour un montant de 130.000 dirhams.

«C’est un exemple concret des mutations à l’œuvre actuellement dans la société marocaine», a souligné Mustapha Baitas.

 

Retraités: les rappels ont été servis

 

L’autre bonne nouvelle de ce jeudi 1er décembre mise en exergue par le porte-parole du gouvernement, concerne le paiement des rappels des revalorisations de 5% des pensions de retraites, avec effet rétroactif au 1er janvier 2020.

«Les rappels ont été servis, hier jeudi, pour 650.000 retraités affiliés à la CNSS», a annoncé le ministre, ajoutant qu’environ 2.000 dossiers restants sont en cours de traitement.

Une opération qui, pour rappel, est d’un coût estimé à 748 millions de DH au titre de l’année en cours.

Le jeudi 1er décembre 2022 est également un jour de gloire pour le football nationale avec la brillante qualification des Lions de l’Atlas pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde.

«La performance remarquable des joueurs de l’équipe du Maroc est une source de fierté pour l’ensemble des Marocains. Cela nous porte à croire que le travail dans le calme et loin de toutes pressions donne toujours des résultats probants».

Pour couronner le tout, les pluies, abondante et bienfaitrices, ont fait leur retour sur l’ensemble du territoire national. Pourvu que ça dure…!