D’où viennent les armes, par où elles sont entrées

C’est de loin la prise d’armes la plus importante jamais faite au Maroc. Comment un tel arsenal a-t-il pu être introduit sur le territoire ?

C’est de loin la prise d’armes la plus importante jamais faite au Maroc. Comment un tel arsenal a-t-il pu être introduit sur le territoire ?
Par où ont-elles transité ? Selon le ministère de l’intérieur, toutes les armes sont rentrées par deux points seulement, Sebta et Melilla, à bord de véhicules.
Peu d’entre elles, notamment des pistolets, proviennent d’Espagne. En revanche, l’essentiel de l’arsenal provient de Belgique. Il a été acquis auprès du groupe algérien «Armée islamique du salut» (AIS), branche armée du FIS dissous.
A tout cela s’ajoute un lot de 16 pistolets de différentes marques et origines dont beaucoup d’automatiques, en plus des silencieux, des détonateurs, des explosifs et des munitions.

Que trouve-t-on dans l’arsenal découvert ?
9 fusils Kalachnikov munis de chargeurs. Le Kalachnikov est de loin l’arme d’assaut la plus répandue dans le monde. Fabriqué la première fois en 1947, le Kalachnikov a été produit en 110 millions d’exemplaires à ce jour. Son coût très faible, sa robustesse, sa fiabilité et sa grande facilité d’entretien le rendent extrêmement populaire, en particulier auprès des combattants à faibles moyens et aussi des groupements terroristes.

2 fusils-mitrailleurs de marque UZI. Le fusil-mitrailleur UZI, de fabrication israélienne, est le plus répandu au monde après le MP5. Il a été développé par Uziel Gal (1923-2002) à partir de 1948 en Israël. L’Uzi est une arme simple, très fiable et compacte. Son apparence a marqué le grand public au point que le mot Uzi est parfois employé comme un terme générique. Cette arme automatique légère (3,5 kg vide et 4,1 kg avec un chargeur de 32 cartouches) permet 600 tirs par minute pour une vitesse de 400 mètres par seconde. Elle est utilisable pour une portée maximale de 100 mètres.

7 pistolets-mitrailleurs Skorpio. Il s’agit d’une arme particulièrement compacte, de fabrication tchèque qui a été conçue pour deux usages :
offrir une puissance de feu importante à courte portée pour des assauts dans des lieux étroits.
Servir d’arme de défense à la place d’un pistolet. L’arme peut ainsi se porter dans un holster. Court et compact, le Skorpio a des dimensions assez réduites pour en permettre le port dans un étui de faible encombrement fixé à un ceinturon. Quand il tire par rafales, sa cadence de tir est voisine de 840 coups par minute, ce qui en fait une arme dangereuse à courte portée.