Bourita s’entretient avec le DG l’Agence internationale de l’Energie atomique

Rafael Grossi et Nasser Bourita ont examiné les pistes de coopération unissant le Maroc et l’AIEA notamment dans les domaines de la santé, de la médecine nucléaire, de l’oncologie ou de la sécurité alimentaire.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette entrevue, M. Grossi a affirmé avoir examiné et évalué avec M. Bourita les pistes de coopération unissant le Maroc et l’AIEA et qui vont se développer davantage dans les domaines de la santé, de la médecine nucléaire, de l’oncologie, de la sécurité alimentaire, de la gestion de l’eau et des cultures résistantes à la sécheresse.

« Il y a beaucoup d’éléments qu’on a analysé et évalué », a souligné le DG de l’AIEA, soulignant que M. Bourita a réitéré « d’une manière claire l’appui sans faille que le Royaume du Maroc apporte pour la tâche de l’AIEA qui joue un rôle capital dans la préservation de la paix et de la sécurité internationale dans le domaine de la non prolifération et du contrôle des armes nucléaires ». Lors de cette visite de travail qu’il a qualifiée de « réussie », M. Grossi s’était également entretenu avec la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et le secrétaire général du ministère de la Santé et de la Protection sociale.

Il a aussi effectué des visites au Centre National de l’Énergie, des Sciences et Techniques Nucléaires (CNESTEN) et à l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) en tant qu’organismes nationaux de recherche et de réglementation en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques.

La visite de travail au Maroc du Directeur Général de l’AIEA s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations du Royaume avec cette Agence en vue, notamment, de la consécration du rôle régional du Royaume dans la promotion des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire dans des domaines vitaux, tels que la lutte contre le cancer, la prévention des zoonoses, ainsi que dans d’autres domaines stratégiques qui contribuent au développement socio-économique et à la concrétisation des Objectifs de développement durable à l’horizon 2030.

Elle traduit également la place prioritaire qu’occupe l’Afrique dans l’action du Maroc au sein de cette Agence, à travers une coopération triangulaire avec les pays africains que le Royaume veut agissante, solidaire et pragmatique conformément à la Très Haute Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.