Marsa Maroc en bourse à partir du 19 juillet, au prix de référence de 65 DH

L’opération porte sur la cession de 40% du capital de l’opérateur portuaire. La période de souscription s’étale du 20 au 30 juin, avec possibilité de clôture anticipée le 23. Une décote de 5% est offerte aux souscripteurs personnes physiques.

Une introduction en bourse parmi les plus attendues se réalise. Marsa Maroc rejoint en effet la cote casablancaise le 19 juillet prochain à un prix de référence de 65 DH (hors décote ou prime spécifique à un type d’ordre). L’opération porte sur la cession de 40% du capital de l’opérateur portuaire, soit 29 358 240 actions pour un montant global maximum estimé à plus de 1,93 milliard de DH. Il s’agit ainsi de l’introduction en bourse la plus importante de ces dernières années, derrière celle d’Alliances (1,99 milliard DH).

La période de souscription s’étalera du 20 au 30 juin inclus, avec possibilité d’une clôture anticipée à partir du 23 juin. L’offre de titres est structurée en 5 catégories, avec des prix de souscription variant de 55,25 DH à 71,50 DH selon le type d’investisseur. La première est réservée aux salariés de l’entreprises avec une part de 5,6%, soit 1 656 636 actions et 91,5 MDH. Cette catégorie bénéficiera d’une décote de 15% par rapport au prix de référence. La deuxième, elle, concerne les personnes physiques et morales avec un nombre de titres de 9 247 846 et un montant de 601 MDH (hors décote), représentant 31,5% de l’opération. Notons que ces souscripteurs vont bénéficier d’une décote de 5% par rapport au prix d’introduction, dans la limite des 250 premières actions allouées. Les OPCVM actions et diversifiés, objets du 3e type d’ordre, auront accès à 16,9% de l’offre, soit 4 948 968 titres, ce qui correspond à 321 MDH. S’agissant de la 4e catégorie, elle concerne les institutionnels marocains et étrangers telles que les banques, les compagnies d’assurance, la CDG… qui bénéficieront de 6 165230 actions, soit un montant de 400,7 MDH. Enfin, la dernière catégorie, composée d’investisseurs qualifiés liés par le pacte d’actionnaires avec l’Etat, aura accès à 7339560 actions, soit l’équivalent d’un montant de 524 MDH. Ces investisseurs bénéficieront d’une prime de 10% par rapport au prix de référence.

L’objectif recherché par Marsa Maroc à travers cette opération est l’institutionnalisation de son tour de table en associant de nouveaux partenaires au capital, mais aussi d’accroître sa notoriété et sa proximité auprès des investisseurs institutionnels, des partenaires et du grand public. L’IPO permettra également au groupe de diversifier ses sources de financement grâce à un accès direct aux marchés financiers, renforcer sa gouvernance ainsi que la politique de transparence et de performance dans laquelle elle s’inscrit, et enfin d’associer les salariés au développement de leur entreprise et de partager avec eux les fruits de la performance.

Leader de la manutention portuaire au Maroc, Marsa Maroc détient une part de marché de 44% du trafic national en 2015 (en termes de tonnage) et est présente dans l’ensemble des ports de commerce marocains (à l’exception du port de Tan-Tan). Le groupe affiche des résultats encourageants au titre de l’exercice 2015. Ainsi, le chiffre d’affaires s’est hissé à 2,1 milliards de DH, en hausse de 7,2%. Le résultat d’exploitation s’est établi à 622 MDH, en progression de 24,8% par rapport à 2014.

Enfin, le résultat net consolidé a enregistré une progression de 14%, s’établissant à 375 MDH, grâce à l’amélioration du résultat courant de 23,1% et la stagnation du résultat financier à 37 MDH.

Sur le plan bilanciel, les capitaux propres consolidés s’élèvent à 2 812 MDH à fin 2015, marquant une hausse de 3% due principalement à l’amélioration du résultat net part du groupe de 14%, à 375 MDH, ainsi que de la hausse des réserves consolidées de 2,1%, à 1 703 MDH. Le financement permanent, quant à lui, se hisse à 4 396 MDH en amélioration de 6,4%. Pour sa part, le besoin en fonds de roulement affiche une évolution de -18,7% à 290 MDH, du fait de la hausse du passif circulant (+13,2%) à un rythme plus rapide que celui de l’actif circulant (+3,6%). Enfin, le ratio FR/BFR s’établit à 6,3x, en amélioration de 47,5% par rapport à l’année précédente.

Des résultats encourageants au titre de l’exercice 2015

Sur fond de résultats favorables et d’une assise financière confortable, le groupe table sur une amélioration de ses indicateurs à l’horizon 2025. Ainsi, en 2016, le chiffre d’affaires devrait croître de 1,5%, à 2,2 milliards de DH pour un résultat net consolidé en recul à 218 MDH (contre 375 MDH en 2015). Dans ces conditions, la société serait valorisée à un PER de 26,2 en 2016 (sur la base d’une valeur des fonds propres agrégée de Marsa Maroc et de sa filiale TC3PC). Notons que sur une base sociale, le PER ressort à 9,4x en 2016. Le groupe devrait distribuer en 2017 environ 250 MDH de dividendes au titre de l’année 2016, correspondant à un dividende par action de 3,40 DH.