Focus de la semaine du 30/11/09

L’encours des dépôts à la Caisse d’épargne nationale multiplié par 5 depuis 1995

L’encours des dépôts à la Caisse d’épargne nationale a atteint 14,7 milliards de DH à fin septembre 2009. Depuis 1995, cet encours a été mutiplié par plus de 5 fois, puisqu’à cette même date il s’élevait à 2,8 milliards de DH. C’est ce que révèlent des statistques publiées récemment par Bank Al-Maghrib.

Achetez Addoha à 100 DH pour un gain potentiel de 6% à court terme   

Les analystes d’Attijari Intermédiation recommandent aux investisseurs les plus actifs d’initier des positions acheteuses à 100 DH sur le titre Addoha et de viser à court terme les 106 DH. Un stop loss fixé sous les 97 DH protège toutefois la position. Signalons que le titre cotait le 23 novembre 100 DH.
Les analystes soutiennent qu’après plusieurs séances consécutives de baisse, le titre Addoha devrait très probablement entamer une phase de consolidation avant de poursuivre sa tendance de fond qui demeure baissière. Des indicateurs techniques présagent en effet d’un retournement de tendance à court terme et attestent également que le titre est survendu.

Le titre Lafarge Ciments à conserver, selon Attijari Intermédiation

Attijari Intermédiation conseille de conserver le titre Lafarge Ciments en tant que valeur de fonds de portefeuille avec un objectif de cours de 1 425 DH. Il est à signaler que cette évaluation a déjà été dépassée par le cours actuel de Lafarge Ciments qui traitait le 23 novembre à 1 444 DH.
Il n’empêche que le titre demeure fondamentalement prometteur. D’une part, en raison de l’activité de la société qui demeure bien orientée, selon les analystes d’Attijari Intermédiation. Ceux-ci évoquent notamment le parc éolien de la société en pleine expansion, l’usage de combustibles de substitution largement supérieurs à la moyenne et une nette amélioration de la productivité grâce à l’optimisation de l’outil industriel.
D’autre part, le titre Lafarge Ciments offre des multiples particuliè`rement inté´ressants de l’avis des analystes, à` savoir un P/E de 14,7 fois les bénéfices contre 18,5 fois pour le marché´.

Timar renouvelle son programme de rachat d’actions

Le CDVM vient de valider un programme de rachat d’actions que s’apprête à lancer le transporteur coté, Timar, en vue de réguler son cours en Bourse.
Le programme établit un maximum de 19 500 actions (10% de l’actuel capital de Timar) comme plafond de titres à détenir par la société pour l’exécution de ses opérations de rachat. Le montant maximum du programme est quant à lui fixé à 7,41 MDH.
L’opération devrait s’étaler sur 18 mois, du 28 décembre 2009 au 27 juin 2011. Enfin, l’exécution du programme de rachat se conformera à un prix minimum unitaire de vente de 250 DH et à un prix maximum unitaire d’achat de 380 DH. A titre informatif, l’action Timar cotait 273,35 DH le 23 novembre 2009. Elle a par ailleurs fait l’objet d’un programme de rachat arrivé à terme le 10 novembre 2009. L’ancien programme considérait une fourchette de prix comprise entre 449 DH et 300 DH. C’est dire que le cours de Timar s’est bien dégradé entretemps.