Mot clef "Maroc"

Le directeur régional de l’ONEE a catégoriquement démenti les rumeurs sur un changement de la qualité et du goût de l’eau de Khouribga qui est contrôlée en permanence par le laboratoire régional.

Le forum se focalise sur les questions de la réduction du niveau de désenclavement et du déficit de développement urbain face à l’exode rural.

La cherté du foncier et des différents intrants ainsi que la hausse des taxes expliquent le niveau actuel des prix. La raréfaction des terrains à bâtir dans les grandes villes pourrait entraîner un renchérissement du logement. De 800 ou 900 DH/m2 dans les années 2000, le coût de la construction varie actuellement de 1200 à 2 000 DH. La crainte du redressement fiscal empêche les promoteurs d’accorder des rabais.

Les services vétérinaires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont réussi à éradiquer les six foyers de la fièvre aphteuse, qui ont été découverts depuis le 7 janvier 2019.

Thomas Cook, TUI, FTI, Meeting Point investissent le marché marocain poussés par une demande pour les séjours en famille en All inclusive. Marrakech et Agadir sont les destinations les plus prisées. Certains TO ont racheté des parts dans les chaînes hôtelières locales pour assurer une disponibilité des séjours toute l’année.

La multinationale allemande estime que le gouvernement marocain a entravé son investissement dans une unité de recyclage des déchets ferreux, en fermant abusivement les frontières à ses exportations de ferraille E40 à partir de l’année 2013. En partenariat avec un industriel marocain basé à Skhirat, sa filiale SMM avait investi 14 millions d’euros en 2008. Parallèlement à la requête d’arbitrage déposée auprès du CIRDI, le partenaire marocain réclame la constitution d’une commission d’enquête parlementaire.

Le déficit commercial a atteint près de 204,5 milliards de dirhams (MMDH) au terme de l’année écoulée, en augmentation de 8% par rapport à 2017.

Le contrat de travail d’un salarié étranger a toujours été, de facto, à durée déterminée. Des employeurs ont souvent refusé de verser des indemnités en cas de licenciement abusif.

« Les salariés étrangers ne sont pas obligatoirement assujettis au régime de sécurité sociale marocain ».

«Certaines entreprises profitent encore de la faille dans le code du travail pour ne pas indemniser les salariés étrangers».