M’hamed Fakhir n’est plus le coach de l’AS FAR

L’entraîneur le plus titré au Maroc n’est pas parvenu à redresser le club, malgré plusieurs renforts lors du mercato estival.

Le comité directeur du club s’est réuni, vendredi 7 décembre 2018, avec Fakhir. Les deux parties ont décidé de se séparer à l’amiable.

Cette décision n’a rien de surprenant.

D’abord, l’équipe a été sèchement éliminée par l’Ittihad Zemmouri de Khemisset (Botola 2) en seizième de finale de la Coupe du Trône, au mois de septembre dernier.

Ensuite, l’AS FAR est aujourd’hui avant dernière au classement de la Botola Pro avec seulement 9 points (2 victoires, 3 nuls et 4 défaites en 9 rencontres avec 10 buts marqués et 10 buts encaissés).

Pire encore, M’hamed Fakhir, l’entraîneur le plus titré au Maroc, a été accusé de corruption dans un enregistrement audio attribué à Youssef Kaddioui. Des accusations qu’il a démenties, mais c’était insuffisant pour éteindre le feu qui ravage le club.