Le Chabab de Mohammedia promu en D2

En s’imposant aujourd’hui face au Club sportif municipal de Ouarzazate, le Chabab de Mohammedia met fin à son calvaire qui n’a que trop duré dans la division amateur.

Le Chabab de Mohammedia (SCCM) s’est réveillé de son long sommeil dans la division amateur. Le club vient de sécuriser son passage à la 2e division de la Botola Pro. Il s’est imposé, lundi 1er avril, face à son hôte, le CSM de Ouarzazate (1-0). Il atteint ainsi son 54e point à 4 journées de la fin du championnat.

Dans une déclaration accordée à La Vie éco, le président du club, Hicham Aït Menna, se réjouit de cette heureuse conclusion. « Notre séjour a malheureusement été long dans la division amateur. Place maintenant au travail sérieux pour essayer de faire encore mieux l’année prochaine », a-t-il exprimé.

Pour lui, la clé du succès sera de conserver l’effectif existant et de le soutenir par des jeunes recrues. « Ce n’est pas évident de reconstruire une équipe. Nous avons un bon collectif, et on espère conserver un maximum de joueurs. Certains sont âgés et auront besoin de renforts, mais nous ferons tout notre possible pour créer un collectif performant ».

Le Chabab, l’un des plus anciens clubs marocains, redore ainsi son blason terni par l’empreinte du temps et des crises financières. Fondé en 1948, le SCCM a été sacré champion du Maroc en 1980. Il a également décroché la Coupe du Trône à deux reprises, en 1972 et en 1975. Durant son âge d’or, le club était l’un des principaux pourvoyeurs de la sélection nationale : Ahmed Faras, Assila, Tahar Erraâd et autres joueurs de la génération dorée des années 70/80 pour ne citer que ceux-ci. .