Une campagne de solidarité pour la création d’un centre de protection de la veuve, de l’orphelin et de la famille

Le projet nécessite une enveloppe de 780 000 DH n L’appel aux dons commencera le 8 février. Le parrainage de l’orphelin, l’autonomisation des veuves et l’orientation et la médiation familiale sont les trois axes d’intervention de l’association.

Créer le centre Al Hidn pour le soutien et la protection de la veuve, de l’orphelin et de la famille: pour l’Association nationale Al Hidn, «c’est le projet de tous les défis». Selon les responsables, ce sera «un guichet unique qui a pour objectif de changer le quotidien de familles défavorisées» dont certaines sont «brisées par la disparition du père». C’est dans cet objectif que l’association lance, le 8 février prochain, un appel aux dons pour lever 780 000 DH destinés à construire un centre aux normes internationales.

Ce centre vise cinq objectifs précis: faire bénéficier les veuves d’écoute thérapeutique et de coaching personnel afin de les soutenir face aux difficultés de la vie quotidienne; permettre aux veuves d’accéder à des formations professionnelles pour garantir leur indépendance financière; prendre en charge des orphelins à travers le soutien scolaire, des formations en développement personnel et des activités parascolaires; accorder des bourses aux étudiants démunis afin de poursuivre leurs études et enfin gérer les conflits intrafamiliaux et former les jeunes mariés, parents et futurs parents à la parentalité positive.

Versement d’une aide financière mensuelle

Ce centre s’inscrit dans le cadre des actions menées par l’association dont les actions se déclinent en trois axes : le parrainage de l’orphelin, l’autonomisation des veuves et l’orientation et la médiation familiale. Ainsi, le programme de «Kafala» est le projet phare d’Al Hidn, mis en place pour parrainer les orphelins au sein de leurs familles en leur versant une aide financière mensuelle donnée par des parrains. Le programme prévoit d’autres dons tels que «Panier de Ramadan», «Vêtements de l’Aid» et «Mouton de l’Aid», cartable scolaire, consultations médicales. Le soutien scolaire et les manifestations ludiques et récréatives sont aussi assurées.

En 2018, 1 130 orphelins ont été parrainés, 7530 cartables distribués et 125 bourses accordées à autant d’étudiants. Pour le soutien des veuves, le programme «Tamkine», mis en place en partenariat avec l’entraide nationale et l’Hidn, a permis à une vingtaine de femmes et de jeunes filles en situation difficile de se former en pâtisserie, cuisine, coupe et couture pour pouvoir lancer une activité génératrice de revenus. Enfin et toujours dans le souci de protéger la famille, le programme «Irchad» a été créé pour répondre aux besoins d’écoute et d’accompagnement juridique et psychologique des veuves. Il a été élargi à la famille en général dans la mesure où il vise également l’éducation à la parentalité positive et à la gestion des conflits conjugaux.