Réforme de l’administration: les recommandations du conseil supérieur de la fonction publique

Le Conseil supérieur de la fonction publique a appelé à la mise en place d’un « système de fonction » basé sur la gestion des compétences.

Dans leurs recommandations et propositions, les membres du Conseil ont insisté sur la nécessité d’assoir une fonction publique efficace et efficiente et de réformer le régime de la fonction publique selon une approche prenant en compte les particularités du système de gestion des collectivités territoriales.

Ils ont également recommandé d’instaurer un équilibre entre les devoirs et les droits, l’égalité des deux sexes en tant que principes de base de réforme du système de la fonction publique, outre la création d’un climat et d’un environnement de travail propices à l’efficacité et à la rentabilité, en vue de valoriser l’élément humain en tant que condition préalable à la réforme de ce système.

La mobilité du personnel et le système disciplinaire, outre la mise en place d’un système équitable et stimulant permettant d’évaluer le rapport coût-efficacité et les performances du personnel, sur la base de critères objectifs, ont fait partie des recommandations.

Le Conseil a recommandé la généralisation de la numérisation des services publics afin de contribuer au renforcement de la transparence et du principe de réédition des comptes.

Ils ont, de même, appelé à accélérer l’adoption de la Charte des services publics et des lois relatives aux fondations des oeuvres sociales, aux accidents de travail et maladies professionnelles et à la prévention des maladies professionnelles, ainsi que le paiement du salaire entier en cas de congé de maladie à moyen et long termes.