Recrutement d’experts par contrat dans la fonction publique: les précisions de Benabdelkader

Le recrutement d’experts par contrat auprès des administrations publiques passe par une procédure de candidature ouverte aux personnes remplissant les conditions requises et se fait sur décision du chef de l’administration concernée, a assuré lundi le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique.



En réaction aux informations relayées  à propos de « la non publication de la liste des experts recrutés par les administrations publiques selon la logique des relations partisanes et du népotisme », le ministère a diffusé un communiqué où il assure avoir observé  les principes de transparence et d’égalité de chances

« Les experts sont recrutés en vertu de contrats aux administrations publiques, conformément au décret 2.15.770, fixant les conditions et les modalités de recrutement par contrat dans les administrations publiques, en application de l’article 6 bis du Dahir n° 1.58.008 du 4 chaabane 1377 (24 février 1958) portant Statut général de la fonction publique », indique le communiqué.

‘Ce décret permettra aux administrations publiques de répondre à leur besoin en compétences, notamment dans les domaines liés au pilotage de projets structurants et de grands chantiers, en plus de pallier au manque provisoire dans certaines fonctions, note le communiqué.

Le recrutement de ces experts s’effectue par appel à candidature lancé sur le site de l’emploi public et sur le site web de l’administration concernée, au moins quinze (15) jours avant la date fixée pour le dépôt des candidatures’, souligne la même source.

‘Les dossiers déposés sont examinés par le chef de l’administration concernée, avant le choix des candidats retenus dans la limites des postes ouverts.

« En cas d’absence de candidatures ou de candidatures ne remplissant pas les conditions requises, le chef de l’administration est en mesure de choisir les experts à recruter, sous réserve de répondre aux conditions exigées », explique-t-on.

Le ministère affirme, dans ce sens, que 16 appels à candidature ont été publiés sur le site d’emploi public, concernant 22 postes d’experts dans les administrations publiques, relevant de huit départements ministériels, notant que le ministère de tutelle n’a reçu que sept projets de contrat, alors que le chef de gouvernement n’a approuvé que trois contrats, après étude et visa du département concerné et des autorités chargées des finances et de la fonction publique.

La durée du contrat est de deux ans renouvelables, sans dépasser 4 ans en totalité, souligne le communiqué, ajoutant que les rémunérations et salaires sont gérés conformément au décret n° 2.15.770.

(Avec Map)