Quelque 250.000 bénéficiaires à Fès des prestations du RAMED

Quelque 250.000 personnes démunies vont bénéficier des prestations du Régime d’assistance médicale (Ramed), a annoncé le conseil de la commune urbaine de Fès, réuni en session extraordinaire.

Au cours de cette session dirigée par le président du conseil, Driss Azami El Idrissi, les membres du conseil de la commune urbaine ont validé à l’unanimité cette initiative sociale qui a nécessité une enveloppe budgétaire estimée à 28 millions de dirhams.

Le conseil a ainsi adopté à l’unanimité et d’une manière définitive, après une révision conçue par le ministère de l’intérieur, le projet du budget du Conseil de la ville au titre de l’année 2016, estimé à 741.646.400.00 Dhs.

Selon le conseil, les recettes budgétaires de la ville en 2016 seront assurées à hauteur de 68,14 pc par les impôts transférés. Le complément est assuré par les impôts locaux et autres taxes que le receveur des Finances collecte pour le compte de la commune ainsi que la TVA (31,86 pc).

En vue de ramener à zéro les dettes accumulées par l’ancien conseil, un crédit de 77 millions de dirhams a été injecté pour le remboursement du Fonds Communal d’Equipement, et 72 millions de dirhams pour régler les arriérés de la régie autonome de distribution d’eau et d’électricité (RADEF), a souligné à cette occasion, M. Azami El Idrissi.

Après avoir salué les révisions conçues par le ministère de l’intérieur, M. Azami a précisé que le conseil œuvre à développer ses ressources propres et celles transférées par l’Etat et à rationnaliser les dépenses.

M. El Idrissi a ajouté que la commune urbaine s’attèle également à accélérer le rythme d’autres programmes ambitieux et projets importants visant à répondre aux aspirations de la population locale, en vue de consolider la compétitivité économique de la cité idrisside et l’ériger en plateforme d’investissement.