Protection des données personnelles : ce qu’a demandé la CNDP à Facebook

Le Président de la Commission nationale du contrôle de la protection des données à caractère personnel a reçu, jeudi 11 avril 2019 des représentants de l’entreprise Facebook. Voici les sujets évoqués.

Un communiqué diffusé à cet effet apporte quelques détails sur les points demandés par la CNDP.

Sur le plan légal

-Que les data centers hébergeant les données à caractère personnel des citoyens et résidents au Maroc (aussi bien celles collectées auprès d’eux, avec leurs consentements, que celles générées par leurs usages) soient localisés dans des pays considérés par la CNDP comme adéquats en termes de protection des données à caractère personnel.

-Que soient mis en place des mécanismes permettant de traiter, par Facebook, de façon efficace, les plaintes adressées à la CNDP. Ces plaintes peuvent être liées à l’atteinte à la vie privée, à l’image ou à l’éthique, à l’usurpation d’identité, au droit à l’oubli, à la géolocalisation et au profilage par les réseaux sociaux de l’entreprise Facebook.

Sur le plan opérationnel

-La CNDP a exprimé à Facebook sa disposition à étudier des propositions sur les bonnes pratiques des réseaux sociaux qui pourraient enrichir le contenu éditorial de la plateforme dédiée à la protection de la vie privée numérique des enfants et des adolescents au Maroc. Cette plateforme sera bientôt mise en ligne par la CNDP.

Sur le plan réflexion et prospective

-Echange autour des évolutions en cours et à venir du monde et des usages du numérique (nouveaux usages, catégorisation des algorithmes explicables, intelligence artificielle responsable, devenir des comptes des personnes décédées, …)

La CNDP a demandé aux représentants de  Facebook de proposer un plan d’action effectif en mesure de répondre à ces différents points.