«Le Printemps du patient» au profit des malades souffrant d’affections chroniques

Trois millions de Marocains sont atteints de maladies graves et chroniques.
Les associations contre l’hépatite, les maladies des reins et la polyarthrite rhumatoïde unissent leurs efforts pour les soutenir.

L’Association SOS Hépatites, en collaboration avec l’association Reins et l’Association marocaine de lutte contre la polyarthrite rhumatoïde (AMP), initie la première rencontre médico-sociale pour les patients atteints de maladies graves et chroniques. Baptisée «Le Printemps du patient», cette manifestation se tiendra le 17 avril à Casablanca. La première édition, qui s’intéresse à 3 millions de malades, a pour but de formuler de nouvelles propositions afin d’améliorer leur qualité de vie. Cela va de l’accès à des soins de qualité jusqu’au soutien psychologique.

«Lorsque ma maladie a duré et que les complications s’en sont aggravées, j’ai laissé le doute m’envahir, me demandant si l’espoir m’était permis ou s’il fallait envisager le pire. Dans ces moments de faiblesse, le soutien de mes proches m’a été du plus grand secours», témoigne M.R., atteint d’une polyarthrite rhumatoïde diagnostiquée il y a 2 ans et sous traitement. Partant de ce constat, les organisateurs lanceront «L’appel aux gestes» envers les malades concernés. «L’idée est que chacun de nous profite de la journée du 17 avril pour apporter une lueur d’espoir aux malades.

Le geste pourrait être une visite à un malade hospitalisé, un sourire, un bouquet de fleurs ou une main tendue», explique le Pr Driss Jamil, qui précise que Le Printemps du patient n’est pas un appel aux dons. Chacun peut partager le geste qu’il compte accomplir avec les autres sur le site www.printempsdupatient.ma, rubrique «Mon geste à moi». «C’est une occasion idéale d’aller à la rencontre d’autres associations de patients. Cela nous permet d’échanger les meilleures pratiques pour améliorer le quotidien des patients», ajoute le Pr Jamil, président de SOS Hépatites, qui œuvre pour la sensibilisation du grand public ainsi que des professionnels de la santé aux hépatites, en particulier à l’hépatite C.

L’association Reins est présidée par le Pr Amal Bourquia, qui travaille sur les maladies rénales et les traitements de suppléance (voir www.rein.ma). Enfin, l’Association marocaine de lutte contre la polyarthrite rhumatoïde a pour vocation de fournir aux personnes atteintes et à leurs familles une information claire sur la pathologie, sa prise en charge et ses nouveaux traitements.