Visas pour les Etats-Unis : les comptes des réseaux sociaux seront épiés

Ce qui n’était qu’une mesure exceptionnelle il ya quelques mois devient désormais une obligation. Tout demandeur de visa pour les Etats-Unis est tenu de renseigner outre tous ses numéros de téléphone, l’ensemble de ses comptes sociaux, entendez Facebook, mais aussi, Twitter, Instagram…

Ce sont les médias américains qui ont donné l’alerte. Jusqu’à 15 millions de voyageurs potentiels seraient concernés par cette nouvelle disposition appliquée par l’administration Trump. Le filtrage et la protection des citoyens américains sont mis en avant pour expliquant ce nouveau dispositif. Tous les types de visas sont concernés : des longs séjours aux visas touristiques.

Proposée pour la première fois en mars 2018, cette nouvelle directive vient d’être approuvée par le département d’État qui a mis à jour les formulaires de demande de visas exigeant des informations supplémentaires sur les réseaux sociaux.

 L’administration prévient ceux qui seraient tentés de cacher leur vie numérique : un mensonge ou une omission sur la demande de visas peut avoir de « sérieuses conséquences ».

(Avec communiqués)