La Chambre des conseillers dément son intervention dans un concours de recrutement

Après la publication de certaines informations sur le recrutement au niveau de l’administration de la Chambre des conseillers, celle-ci a réagi.

La Chambre des conseillers dément être intervenue dans quelconque étape du concours de recrutement dans son administration, organisé le 26 mai, affirmant que l’organisation de ces épreuves a été confiée à l’université Mohammed V de Rabat.

Dans une mise au point suite à des informations  relayées par certains médias sur ce concours, la Chambre souligne ainsi qu’elle n’est pas intervenue dans cette opération, à part la publication, sans retouche, des listes et résultats transmis par la présidence de l’université, conformément à la convention liant les deux parties.

« Par souci de transparence, la Chambre a en effet confié l’organisation de ce concours à l’établissement universitaire, en vertu d’une convention bilatérale et d’un cahier de charge définissant la gestion des différentes phases de ces épreuves et le rôle de chaque partie », note le communiqué.

Afin d’immuniser cette convention, l’université s’est vue confier la gestion totalement indépendante de l’ensemble des étapes de ce concours, à commencer par l’e-inscription jusqu’à l’annonce des résultats définitifs, en passant par la réception et la sélection des dossiers de candidature, l’annonce de la liste des participants, la mise en place des commissions de supervision, le choix des sujets et l’optimisation des conditions de transparence, ajoute le communiqué.

Suite aux informations véhiculées sur ce sujet, le président de la Chambre des conseillers a demandé à la présidence de l’université un rapport détaillé sur les dossiers de candidature acceptés et ceux rejetés, assurant que ce rapport sera rendu public.

(Avec MAP)